Ar Gorriganed Widreuz
 ↑  
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 5 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Spécial : dernières infos

Désormais nous sommes dans GWALARN avec un nouveau style pour notre site internet !
Gwalarn

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Recherche
Recherche
Webmaster - Infos
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://versailles.gwalarn.bzh/data/fr-articles.xml

 

tit-tribune.gif

Quand aujourd'hui vous évoquez la Danse Bretonne auprès d'un " non- initié "', il vous regarde curieusement, puis vous mime alors le mouvement des bras des " Bretons qui dansent le petit doigt levé ! ".

D'un sourire, vous approuvez, et lui précisez cependant que s'il s'agit bien de ces Danses, il y en a bien d'autres sans le mouvement des bras, des Danses en couple notamment ou des quadrettes et que l'esprit Fest-Noz est bien autre chose qu'une simple ronde où les petits doigts s'accrochent et les bras font des moulinets.

Et ce " bien autre chose ", tous les danseurs et danseuses le connaissent bien !
Les Danses Bretonnes ont ce " quelque chose " d'ancestral qui ne se retouve dans aucune des Danses actuelles, du moins dans les bals actuels
( d'ailleurs existe-t-il encore des bals hormis ceux des Bretons ? ).

Elles rejoignent en cela toutes les Danses régionales que l'on rencontre en France et dans toute l'Europe.
Ce sont leurs origines, en effet, d'inspirations profondément paysanes et festives qui transparaissent et se perpétuent à chaque Fest-Noz
ou Fest-Deiz par-delà leur aspect simplement folklorique.

Il y a dans ces Danses en chaîne, un côté chaîne des coeurs ou des âmes, une sorte d'osmose entre les pas, les musiciens, le sol que l'on foule, les voix des chanteurs et la chaleur dégagée par tout cela.
Tout le monde danse, des plus jeunes aux plus vieux, quelque uns excellent, les autres exultent, en cortège, en ronde, en quadrette, en couple ou en longue chaîne endiablée. Quelque soit le niveau des Danseurs, la convivialité règne et les sourires vont bon train.

Bals populaires ou réminiscence de Danses anciennes qui ont traversé les âges comme ces " branles " ou ces " courantes " du Moyen-Age qui participaient intensément à la vie de chaque jour, de chaque événement, de chaque fête.

C'est sans doute ce que recherchent au XXIéme siècle, en région parisienne, comme en Bretagne, ces nombreux individus qui entament, sourire jusqu'aux oreilles, Gavottes ou Kas a Barh, dès les premières notes du violon et de la cornemuse ...

La multitude des Danses Bretonnes ( les plus variées de toute la France ) est notoire mais pas décourageante.

Celui qui s'y adonne court un risque : celui de vouloir les connaître toutes.
Sans avoir cette prétention, le Cercle " Ar Gorriganed Widreüz " vous invite à en découvrir bon nombre....

Ceci afin de prolonger " Noz ha Deiz " dans la plus grande joie


Les "Mythes Celtiques" ont toujours servi d'inspiration à la Fantasy.


Les auteurs y ont puisé l'héroïsme exacerbé, le goût des grandes batailles, les malédictions et les mises en garde, les destinées tragiques et la puissance de leurs personnages.

Des auteurs comme J.R.R. Tolkien ou Marion Zimmer Bradley ne s'en sont jamais vraiment cachés, d'ailleurs.

espritdesbardes.jpg

Aujourd'hui, 21 auteurs se sont réappropriés ces mythes pour nous les faire partager, nous entrainant à leur suite en Ecosse, en Irlande ou en Bretagne.

Depuis les temps anciens ou la bravoure faisait force de loi jusqu'aux confins de la galaxie ou les mythes ont la vie dure.


20 textes d'une puissance mythique,
20 textes de source Celtique et à l'originalité débridée.

banniere_pap.gif


Date de création : 04/07/2008 @ 11:29
Catégorie : Ar Gorriganed Widreuz - Culture
Page lue 1496 fois


Option non disponible sur décision du webmestre. Merci d'appuyer sur le bouton [retour] de votre navigateur.